Smart buildings

Erdyn et son partenaire COSTIC ont réalisé un benchmark des bâtiments tertiaires intelligents, avec descriptif  de la conception de chaque projet. Cette étude se poursuit avec un benchmark des bâtiments d’habitations (individuels et collectifs).

Logo smart buildings et logo erdyn en rouge

Dans la continuité de létude sur les opportunités des smart buildings pour les PME en Île-de-France, la DRIEE a initié un recensement de réalisations concrètes de smart buildings, permettant de disposer d’un ensemble de retours d’expériences positives.
L’ensemble de la démarche s’est appuyé sur un comité de pilotage composé d’institutionnels et de professionnels : DRIEA, DIRECCTE, Conseil Régional d’Île-de-France, ORIE, EKOPOLIS, GIMELEC, CSEEE.
Ce comité de pilotage a supervisé la définition de la méthodologie de travail, la pertinence des cas recensés et l’analyse de ces retours d’expérience.

La méthodologie de recensement a permis d’acter :

 

  • la liste des acteurs à contacter pour identifier des cas de réalisations,
  • une typologie de bâtiments afin de pouvoir classer les différents cas,
  • les critères de sélection des réalisations,
  • le format du guide d’entretien et des fiches de synthèse.

Les fiches de synthèse proposent une description dans un format réduit (4 à 6 pages) des réalisations recensées.
Ces retours d’expérience ont été analysés selon plusieurs clés d’entrée :

 

  • les facteurs de prise de décision pour se lancer dans la conception d’un smart building,
  • les éléments techniques les plus fréquemment mis en œuvre,
  • les changements induits dans les pratiques des acteurs*,
  • les impacts énergétiques et financiers,
  • les impacts en termes d’usage,
  • la valeur ajoutée d’un smart building.
2017-06-15T14:47:35+02:00jeudi 3 septembre 2015|Bâtiment et travaux publics|