Sortir des emballages plastiques : le papier comme alternative ?

En mars dernier, le Parlement européen a entériné à une large majorité la fin des produits en plastique à usage unique dans l’Union Européenne à partir de 2021.[1] On n’y retrouve pas encore les emballages pour des aliments prêt à consommer, mais cette initiative n’est peut-être qu’un début, poussant les industriels à trouver des alternatives.

Selon un rapport de l’ONU, l’Homme a produit plus de 9 milliards de tonnes de plastique depuis 1950. De cette quantité faramineuse, près de 80% n’a pas été recyclée, ni même incinérée. L’immense majorité du plastique produit termine donc sa vie dans des décharges, et bien pire encore, dans les océans.[2]

La récente loi votée par les députés européens marque ainsi une prise de conscience collective pour endiguer ce fléau. Mais, seule exception ayant fait « polémique » pendant les négociations : les emballages pour des aliments prêt à consommer pourront toujours être utilisés s’il n’y a pas d’alternative. L’objectif aujourd’hui est de réduire leur consommation et d’augmenter le niveau d’exigence sur leur conception notamment. Ainsi, anticipant un renforcement de cette législation dans les années à venir, les industriels se sont d’ores et déjà lancés à la recherche de solutions alternatives.

Si trouver ces alternatives aux emballages plastiques alimentaires suscite un vif intérêt, il reste encore de nombreux obstacles technologiques à surmonter. En effet, les polyéthylène, polypropylène et polystyrène, pour ne citer qu’eux, ne sont pas utilisés sans raisons : propriétés barrières à l’eau liquide et vapeur, à l’oxygène, aux graisses, légers, souples, résistants… Leurs avantages sont difficiles à égaler avec un seul matériau, tout en répondant aux contraintes de production et économiques du marché.

Certains polymères biosourcés sortent du lot : le PLA (polyacide lactique) ou les PHA (polyhydroxyalcanoates), à l’utilisation encore difficilement viable économiquement mais suscitant un intérêt certain puisqu’étant les seuls polymères entièrement biodégradables en milieu marin. Nestlé a d’ailleurs annoncé en janvier dernier le lancement d’un projet de développement de bouteille à base de ce matériau.[3] Mais un autre matériau, peut-être plus inattendu pour ce type d’applications, commence pourtant à faire ses preuves : le papier. L’innovation tient ici dans l’amélioration de ses propriétés barrières. Les industriels répondent à ce défi technique par l’amélioration de techniques de revêtement barrière ou par le développement de nanotechnologies pour créer des barrières plus minces, comme des coatings à base de minéraux, de PVOH ou de nanocellulose par exemple.

Les alternatives au plastique se multiplient dans le domaine de l’emballage. En France, le Centre Technique du Papier de Grenoble est l’un des acteurs majeurs de ce domaine, ayant notamment développé la chromatogénie, procédé breveté de revêtement donnant au papier des propriétés barrières à l’eau. Le CTP a également participé au développement du Cycle Pack proposé par Malengé Packaging (une PME nordiste), conçu à partir d’une base papier de fibres vierges. Possédant une empreinte carbone réduite de 15 à 60 % et étant 100 % recyclable avec le papier, il est déjà commercialisé depuis janvier 2019.[4]

 

Certains obstacles restent encore à surmonter (viabilité économique, cadence de production, revêtements recyclables avec la filière papier, etc.), mais le papier s’avère être déjà une alternative prometteuse.

 

[1] https://www.liberation.fr/planete/2019/03/27/le-parlement-europeen-adopte-l-interdiction-des-plastiques-a-usage-unique-en-2021_1717771
[2] http://www.lefigaro.fr/conso/2018/09/11/20010-20180911ARTFIG00013-5-chiffres-chocs-demontrent-pourquoi-le-plastique-est-un-fleau-planetaire.php
[3] https://www.nestle.com/media/pressreleases/allpressreleases/nestle-danimer-scientific-develop-biodegradable-water-bottle
[4] https://www.usinenouvelle.com/article/malenge-packaging-invente-l-emballage-a-effet-barriere.N765079

2020-03-13T17:45:03+01:00vendredi 13 mars 2020|Chimie - Matériaux - Procédés, Environment|