Les supports des incubateurs chinois pendant la crise

Les restrictions sur la production industrielle et la distanciation sociale causées par la COVID ont un impact conséquent sur la production et les activités des industries dans le monde (1). Les acteurs de l’innovation n’y font pas défaut. Selon les résultats de l’enquête menée par la plateforme WIIN, Global Intelligence Incubation Network, le 19 février 2020, sur l’impact de l’épidémie sur les start-ups en Chine, celles-ci sont confrontées à trois problèmes principaux : la pression des loyers, le défaut de fonds de roulement, et une reprise du travail restreinte. La moitié d’entre elles ont répondu ne pas pouvoir survivre 3 mois sans aide (2) 

Dans de telles circonstances, le gouvernement a mobilisé des moyens financiers et humains pour soutenir les startups et incubateurs afin de maintenir le dynamisme de l’innovation industrielle. Le Ministère chinois des sciences et de la technologie (MOST) a publié une directive le 6 février 2020 (3) encourageant les départements municipaux de science et technologie et les comités des zones nationales de haute technologie à adopter des mesures pour stimuler l’innovation. 

Pour les start-ups, le problème le plus urgent est le financement. Plusieurs parcs entrepreneuriaux notamment à Beijing (4),  Shenzhen (5), Zhengzhou (6), Guangzhou (7) ont appliqué une politique de réduction de loyers. Par exemple, neuf incubateurs à Beijing, tels que le Haidian Pioneering Park et le Parc d’initiation aux affaires de l’Académie chinoise des sciences pour les étudiants étrangers, ont réduit ou exonéré les loyers des start-ups incubées pour le mois de févrierShenzhen, 12 incubateurs, dont lPort Informatique de Fuhai et N Park, ont  également introduit des mesures de réduction des loyers. Au total, plus de 1200 start-ups ont bénéficié de ces mesures qui représentent un montant d’environ 19 millions yuans (soit environ 2,34 millions euros). 

Deuxièmement, afin de faciliter la trésorerie, le Shanghai Caohejing Entrepreneurship Center s’est concentré sur les prêts bancaires et les opportunités d’investissement. Sa plate-forme de financement s’est associée à de nombreuses banques pour fournir des prêts à faible taux d’intérêt aux start-ups technologiques qualifiées du parc pour des montants allant de 0,5 à 20 millions yuans (soit entre 62500 et 2,5 millions d’euros) (8). Le Haidian Pioneering Park à Zhongguancun Science City à Beijing a sollicité plusieurs banques pour aider les entreprises à rechercher des prêts à faible taux d’intérêt, des prolongations de prêt à taux zéro, et des prêts à échéances de remboursement différées. (9) 

En plus de fournir un soutien financier, certains incubateurs ont pris en compte d’autres types de besoins des start-ups incubées. Par exemple, l’incubateur IE Orchard à Hefei, a organisé une formation en ligne sur la gestion de crise, notamment la génération de revenus(10) L’incubateur Chengdu Hummingbird Intelligent Fabrication soutenu le fabricant de thermomètres intelligents Chengdu Fanmi Technology dans le processus dachat de matières premières (câble, patch, sonde de température…).(11) Le Shanghai Caohejing Entrepreneurship Center (12)  a contacté la Commission municipale du commerce, la Commission économique et d’information de Shanghai et d’autres départements municipaux pour garantir des conditions favorables à la reprise de la production des entreprises qui fournissent des produits de lutte contre l’épidémie. L’initiative a bénéficié à des entreprises comme Juge Electronics, un fabricant de thermomètres infrarouges et Yeying Electronics, un fabricant de capteurs infrarougesDe plus, l’incubateur fournit aux entreprises du parc des masques et des désinfectants. 

Soutenir les start-ups est un moyen de soutenir l’innovation. En cette période de crise, les incubateurs chinois ont mis en place diverses mesures : des prêts bancaires facilités, la réduction ou l’exonération des loyers, la fourniture d’équipements de protection. En outre, les incubateurs travaillent sur l’amélioration de la sensibilisation aux crises et les capacités de gestion des urgences. 

Sources :

(1) https://www.undp.org/content/undp/en/home/coronavirus/socio-economic-impact-of-covid-19.html 

(2) http://www.wiin-wiin.com/informations/1401 

(3) http://www.gov.cn/zhengce/zhengceku/2020-03/02/content_5485710.htm 

(4) http://zgc.qianlong.com/2020/0217/3713392.shtml 

(5) https://www.sohu.com/a/371719086_161795 

(6) https://www.nstad.cn/nstas/show/news?id=960 

(7) http://pc.nfapp.southcn.com/38/3068644.html 

(8) http://www.wiin-wiin.com/industrys/show_men/512 

(9) http://www.zgcec.cn/detail/16920.html 

(10) http://www.wiin-wiin.com/industrys/show_men/526 

(11) http://cdst.chengdu.gov.cn/cdkxjsj/c108731/2020-03/16/content_df9f29d7142d430688a7e978de60d340.shtml 

(12) https://k.sina.com.cn/article_3844617568_e528356002001kk7z.html 

2020-07-17T13:26:22+02:00mardi 14 juillet 2020|Innovation|